« Différents Points D’un Bâtiment »

 

Vérifiez préalablement l’isolation thermique de votre maison

Isolation-thermiquePour améliorer le confort thermique de votre habitation ancienne, changer entièrement le système de chauffage est rarement la solution la plus logique et durable.

Il est indispensable, avant de prendre la moindre décision, de vérifier préalablement l’isolation thermique de votre maison, à l’aide d’un bilan thermique réalisé par un professionnel de l’isolation.

Les maisons construites avant les années 1980 sont quasiment toutes des « passoires thermiques » car elles ne possèdent aucune isolation.

Les différents points analysés lors du bilan thermique de ce type d’habitation concernent :

le toit et les combles, responsables de 15 à 35% des déperditions

toit-combles

0%
De déperditions
L’air chaud étant naturellement attiré vers le haut, un toit et des combles mal isolés auront la fâcheuse tendance à laisser s’échapper la chaleur produite par votre système de chauffage. Pour l’isolation du toit, on distingue les combles perdus, les combles aménagés et les toits terrasses.
Pour isoler un toit terrasse, il sera préférable de contacter un étancheur. Pour isoler un comble aménagé, on a la possibilité d’isoler :
  • par l’intérieur, auquel cas il s’agit de mettre un isolant et une plaque de plâtre; il faut alors contacter un plaquiste;
  • par l’extérieur, auquel cas il faut détuiler, délatter, mettre en place un isolant s’il y a la place ou mettre un nouveau chevronnage afin de pouvoir appliquer suffisamment d’isolant pour atteindre une performance thermique efficace. Ensuite, il faudra mettre un écran sous toiture, lattage, contre lattage et tuiler. Dans ce cas, un couvreur pourra faire ces travaux.
Il existe trois grands types de matériaux pour l’isolation du toit et des combles d’un logement : les isolants plastiques (polystyrène et polyuréthane), minéraux ou végétaux.

les murs extérieurs, responsables de 15 à 45% des déperditions

isolation-mur
0%
De déperditions
L’isolation des murs peut être effectuée à l’intérieur ou à l’extérieur.
L’isolation intérieure implique :

  • la nécessité de refaire les tapisseries;
  • nécessité de démonter et déplacer les radiateurs, cuisine intégrée, salle de bain (douche et baignoire);
  • une perte de surface habitable.

L’isolation des murs par l’extérieur apparaît donc comme une solution plus intéressante, consistant en l’installation d’un « mur manteau », une couche d’isolant recouverte d’un enduit, et qui s’apparente à un ravalement de façade classique. L’isolant est choisi en fonction du matériau de construction parmi différents matériaux dont l’impact sur l’environnement est faible mais qui restent néanmoins très performants :  polystyrène blanc ou graphité, laine de roche, fibre de bois, rouleaux de laines minérales…
L’isolation extérieure des murs modifie peu l’aspect extérieur de l’habitation : les techniques classiques de ravalement de façade appliquées sur la couche extérieure d’enduit permettent de reproduire de manière quasi-identique le cachet extérieur originel d’une habitation et ainsi de valoriser ce patrimoine. Enfin, cette technique ne nécessite sur la durée qu’un entretien extérieur identique à celui d’une façade classique.

Les sols et planchers bas, responsables de 7 à 25% des déperditions

isolation_soles
0%
De déperditions
Les solutions d’isolation d’un sol ou d’un plancher varient selon que celui-ci se situe au-dessus d’une cave ou d’un local non chauffé, d’un vide sanitaire accessible ou non accessible, ou d’un terre-plein (aucun air ne circule sous le sol).
L’utilisation d’un revêtement de sol, moquette ou parquet, peut améliorer la situation, mais l’utilisation d’un matériau isolant est recommandée, soit en le fixant sous la dalle si cela est possible, soit en le prenant en sandwich entre la dalle et une dalle flottante coulée par-dessus.

Les fenêtres et portes extérieures, responsables de 10 à 25% des déperditions

isolation-fenetre
0%
De déperditions
Les performances thermiques d’une fenêtre dépendent de la nature de son vitrage, de sa menuiserie et de sa mise en œuvre. La présence ou non de fermetures (volets, stores…) joue également un rôle important, car elles permettent de réduire les déperditions de chaleur la nuit et, en été, de contribuer au confort intérieur en limitant naturellement les apports solaires.

les systèmes de nouvellement de l’air et fuites diverses, responsables de 20 à 25% des déperditions

0%
De déperditions
Avant de rénover son isolation thermique, il faut d’abord s’interroger sur le système de ventilation qui permet d’évacuer l’air pollué et de réguler l’humidité. Une ventilation naturelle n’est en général pas suffisante. Il faut souvent avoir recours à une ventilation mécanique contrôlée (VMC) dans des régions au climat tempéré comme l’Aube.

les ponts thermiques, responsables de 5 à 10% des déperditions

0%
De déperditions
Les ponts thermiques peuvent rendre partiellement inefficace la meilleure des isolations ; ils sont causés par la mauvaise isolation (ou l’absence d’isolation) de certaines parties du bâti et ont pour effet de transmettre vers l’intérieur la température extérieure et sont fonction du coefficient de conductivité thermique du matériau.
En plus d’un impact significatif sur votre consommation d’énergie, les ponts thermiques sont aussi la source d’inconforts selon les saisons : sensation de froid en hiver alors que le chauffage tourne à plein régime, sensation de chaleur en été lorsque certaines parois semblent agir comme des radiateurs en diffusant la chaleur extérieure.
Combinés à un système de ventilation inefficace, les ponts thermiques peuvent occasionner des accumulations d’humidité dans les pièces, puis de la condensation sur les murs et enfin des moisissures sur les tapisseries. L’isolation thermique par l’extérieur est un système qui contribue à réduire significativement les ponts thermiques.

Comme plusieurs facteurs ci-dessous peuvent se combiner, c’est donc un pourcentage considérable de votre énergie qui peut s’échapper, diminuant ainsi votre confort et gonflant proportionnellement et inutilement vos factures.